Le gilet est un vêtement essentiel pour tous ceux qui aiment l’élégance

le veston ou gilet

Le veston ou gilet est un vêtement essentiel pour tous ceux qui aiment l’élégance: c’est un élément fondamental à porter seul avec une chemise ou en costume 3 pièces et il a acquis au fil du temps un rôle de premier plan dans la garde-robe masculine en étant un protagoniste indispensable dans les cérémonies et un allié précieux dans les contextes professionnels ou décontractés.

Voici quelques éléments supplémentaire pour compléter notre premier article sur le sujet. Nous y avons inclu une partie historique. Nous vous souhaitons une agréable lecture !

Veston ou gilet ?

Aujourd’hui, le terme le plus utilisé pour ce vêtement est « gilet », et il est parfois entendu en italien comme « gilè »: Il est dérivé de l’arabe jalīkah, qui identifiait une veste portée par les prisonniers en Algérie. Ce terme provient du mot turc  yelek, qui indique une veste sans manches portée par les hommes et les femmes dans l’Empire ottoman.

En plus du mot gilet, il y a aussi le mot veston. Dans le langage courant, les vestons et les gilets sont souvent utilisés de manière interchangeable pour désigner le même vêtement, mais les deux termes ne sont pas toujours parfaitement remplaçables.

Les gilets devraient être utilisés comme un terme plus générique pour désigner un vêtement sans manches, informel et sportif – comme un chandail ou une veste – porté principalement sur d’autres vêtements (une chemise ou une veste).

Le gilet est plutôt le terme le plus approprié pour indiquer l’élément fondamental du costume trois pièces, avec la veste et le pantalon. Il est évidemment sans manches, il se porte par-dessus une chemise mais sous la veste, et peut être arboré avec une cravate ou un nœud papillon.

Malgré ces différences, il est maintenant d’usage dans le langage courant de se référer au veston avec le terme gilet; l’inverse n’est pas toujours acceptable : par exemple, considérons les gilets orange ou jaunes portés sur les chantiers de construction, pour lesquels l’expression « veston jaune » semblerait quelque peu déplacée.

Histoire de ce vêtement

histoire du veston

Retracer l’évolution historique du gilet n’est pas simple. Le lointain ancêtre du gilet semble être le justaucorps. C’est une sorte de long manteau jusqu’aux genoux porté par les hommes dans la seconde moitié du XVIIe siècle et tout au long du XVIIIe siècle.

Le vêtement était d’origine Française et a ensuite été introduit en Angleterre. En 1666, le roi anglais Charles II Stuart, en opposition à la mode Français du justaucorp, décida d’introduire le terme « vest » dans le vocabulaire anglais, avec lequel il est encore connu aujourd’hui.

Utilisé par les nobles, le gilet historique était une veste jusqu’aux genoux, généralement portée avec un pantalon et un pardessus de longueur égale. Ce costume formait un ensemble qui évoluerait plus tard vers le costume trois pièces actuel.

Il est intéressant de noter qu’à l’origine, les manches faisaient partie intégrante de ce vêtement. Mais au cours des années 1700, elles ont été progressivement retirées pour des raisons pratiques.

Après la révolution Français de 1789, le sentiment anti-aristocratique en France (et ailleurs en Europe) a influencé la garde-robe des hommes et des femmes. C’est pour cela que les vestons et les gilets sont devenus beaucoup moins élaborés. Plus courts et plus étroits, ils prirent un rôle stylistique secondaire par rapport au pardessus.

Le gilet change de coupe avec les besoins de la société

Au cours des années 1800, avec l’introduction de la veste, le veston a été relégué à une fonction de deuxième niveau dans le costume trois pièces, également pour des raisons pratiques: le veston était principalement utilisé pour couvrir les bretelles et pour loger la montre de poche dans la poche dédiée.

À partir des années 1920, grâce à l’utilisation de plus en plus massive de la ceinture et au remplacement de la montre de poche par la montre-bracelet, il y a eu une déconstruction progressive du costume trois pièces au profit d’une mode plus libre et moins liée à l’élégance classique.

D’une part, cette tendance a conduit à un style plus décontracté, caractérisé par une utilisation plus fréquente du costume deux pièces (veste et pantalon). D’autre part, l’utilisation du gilet aujourd’hui n’est plus liée à aucune praticité. Ainsi, cette émancipation stylistique lui a permis de retrouver ses lettres de noblesses dans la caractérisation de la garde-robe masculine.

Comment est fabriqué le gilet ?

Généralement, les gilets élégants (gilets) ont une base de doublure recouverte sur le devant de tissu; à l’arrière, il y a une sangle qui vous permet d’ajuster sa largeur en fonction de vos besoins.

Les plus grandes différences entre les modèles de gilets dépendent principalement de l’avant: boutons à poitrine simple ou à double poitrine, et à la présence de revers

La version simple

gilet simple gris

Le veston simple est le choix le plus courant. Il est possible de choisir une configuration de 3 à 6 boutons. Plus le nombre de boutons est élevé, plus le niveau de formalité du gilet est élevé. Un gilet à 3 boutons apparaîtra plus sportif et plus mince qu’un gilet équivalent et plus droit à 6 boutons.

Nous vous conseillons de toujours choisir un gilet qui a au moins un bouton de plus que la veste avec laquelle vous souhaitez le porter. Si vous le portez avec une veste à trois boutons, votre gilet doit avoir au moins quatre boutons.

Généralement, le veston à simple est dépourvu de revers, une caractéristique qui lui donne une coupe plus minimale, simple et discrète.

Il doit être porté sur la chemise et sous la veste ou le blazer. Comme pour la veste, les règles de l’élégance classique exigent que vous n’attachiez jamais le dernier bouton en bas. La raison est d’éviter une rigidité inattendue lors de mouvements désordonnés et brusques.

Si vous souhaitez adopter un style plus contemporain, « dandy alternatif », vous pouvez porter un veston simple sur une chemise sans veste. Cependant, ce choix doit toujours être lié à des contextes informels et sportifs uniquement.

La version croisée

gilet croisé bleu et rouge

Le gilet croisé ont généralement aussi des revers, qui peuvent être des châles ou, plus rarement, des revers pointues ou entaillées, pour un style plus sophistiqué et exigeant.

Ils doivent toujours être portés entièrement boutonnés, avec des vêtements élégants, avec une chemise et sous une veste. Ils ne doivent jamais être portés sans veste, à moins que vous ne vouliez défier ouvertement les canons de l’élégance classique.

Comment porter son gilet ?

Sauf exceptions, le gilet doit toujours être porté par-dessus une chemise à col boutonné et sous une veste ou un blazer simple. Il ne doit jamais être porté sous une veste à revers croisés. Le cou de la veste, en effet, doit être assez grand pour permettre au gilet d’être visible.

Il doit être confortable et s’adapter parfaitement à votre corps, pour porter votre veste par-dessus. Sa longueur doit être suffisante pour pouvoir couvrir et cacher la taille sur le devant. Tandis que latéralement et sur le dos sa longueur est généralement plus courte.

Pour ces raisons, optez pour un gilet sur mesure est toujours la meilleure solution. Vous serez sûr de porter VOTRE gilet.

Menu